Focus

Fiction ou documentaire ?

Jafar Panahi a réalisé plusieurs documentaires au début de sa carrière. Cela lui a appris à s’adapter quand, comme dans Hors jeu, il filme ses personnages dans la foule : « Parfois, il faut faire preuve de rapidité, parfois à l’inverse, il faut être patient et laisser les badauds le temps de s’habituer, jusqu’à ce qu’ils nous considèrent comme un élément du décor et passent sans nous remarquer ».

Son expérience du documentaire lui permet aussi de nous donner l’impression qu’il filme sur le vif des scènes improvisées alors que tout a été écrit à l’avance. Regarde l’extrait de Le Miroir : la révolte de la petite actrice semble spontanée mais elle a été soigneusement répétée. Dans ses derniers films, où il joue son propre rôle, Jafar Panahi brouille encore plus la frontière entre documentaire et fiction. Dans Hidden, la productrice de théâtre Shabnam Yousefi demande au réalisateur d’aider une jeune chanteuse comme il avait aidé une jeune actrice dans Trois Visages. Jafar Panahi lui fait alors remarquer que Trois Visages était une fiction avec un scénario. Cela nous amène à croire qu’Hidden est un documentaire. Mais est-ce que c’est vraiment le cas ? Est-ce que ce n’est pas à nouveau une fiction se faisant passer pour un documentaire ?

Dans les coulisses
Hors jeu
Court-métrage
Hidden, la chanteuse cachée
Zoom
Jafar Panahi du côté des femmes
Défi
Du faux qui fait vrai
Focus
L’image dans l’image
Film
Swagger