Watchlist

SF écolo et post-apo

En 1993, Hayao Miyazaki déclarait : « Il n’y a jamais eu une œuvre d’art qui n’a pas reflété de quelque manière son époque… Nausicaä de la vallée du vent vient de la façon nouvelle dont on regardait la nature dans les années 1970 ». On peut ajouter que son film s’inscrit dans un genre, la science-fiction, qui s’est intéressé encore plus tôt aux menaces sur l’environnement et aux bouleversements climatiques. Deux exemples : Le Monde englouti, où un réchauffement climatique provoque la montée des eaux, et Sécheresse, où l’Europe est devenue un désert, des romans de J.G. Ballard publiés en 1962 et 1963. L’une des influences du manga et donc du film de Miyazaki est Dune, le roman de Frank Herbert publié en 1965. Situé sur une planète désertique, ce classique de la SF mettait en avant des enjeux écologiques (sauvegarde des ressources, rapport à la nature) dont on ne parlait pas beaucoup à l’époque. Les Omus avec lesquels Nausicaä a une connexion spéciale rappellent les vers des sables géants de Dune. La première adaptation du roman d’Herbert, avant celle avec Timothée Chalamet et Zendaya en 2021, est sortie la même année que Nausicaä de la vallée du vent.

La préservation de l’environnement devient une thématique populaire dans les années 1970 (la première Journée de la Terre est organisée en 1970). Dans Silent Running, en 1972, la faune et la flore ont disparu de la surface de la Terre. Les végétaux et animaux encore existants sont préservés dans de gigantesques serres attachées à un vaisseau spatial. Le héros du film est un botaniste qui est, comme Nausicaä, un ardent défenseur de la nature. La destruction de la nature est aussi l’un des thèmes d’Avril et le Monde truqué (2015). Basé sur l’univers graphique de Jacques Tardi (qui est fan de Silent Running), ce film d’animation français est truffé de clins d’œil à l’œuvre de Miyazaki.

Soleil Vert (1973) est un classique de la science-fiction dystopique dont on a beaucoup parlé récemment car il se déroule en 2022. Son ouverture, un superbe montage d’images d’archives, pourrait être une illustration du texte de début de Nausicaä : « Il y a 1000 ans, la terre fut anéantie par la pollution des civilisations industrielles ».

Les images des Sept Jours de feu et les tirs du Soldat Géant évoquent l’utilisation de la bombe atomique. La menace nucléaire était, au début des années 1980, d’actualité à cause de la Guerre froide. Pour Miyazaki, né en 1941, et ses compatriotes, c’était aussi un souvenir douloureux puisque le Japon avait connu en 1945 deux bombardements atomiques, à Hiroshima et Nagasaki. Akira, un autre monument de la japanimation des années 1980, débute par une explosion nucléaire (reprise récemment dans le clip Girl Like Me des Black Eyed Peas !). Le Second Impact qui a tué deux milliards d’humains dans Neon Genesis Evangelion (1995) n’est pas de nature nucléaire mais sa manifestation et ses conséquences sont comparables. Hideaki Anno, le créateur de la série, a été l’un des animateurs de Nausicaä de la vallée du vent, s’occupant notamment du Soldat Géant.

Un combat pour défendre la nature, une princesse en harmonie avec le monde vivant, un univers très coloré, des séquences de vol exaltantes… Les points communs entre Nausicaä de la vallée du vent et Avatar sont nombreux. Pas étonnant car James Cameron, le créateur d’Avatar, est un grand admirateur d’animation japonaise en général et d’Hayao Miyazaki en particulier.

Jeux vidéo
Chicken Run
Watchlist
L'écoféminisme
Focus
Du manga au film
Musique
Dans les oreilles d'Anne Émond
Jeux vidéo
Nausicaä
Notion
La dystopie
Watchlist

Les références de Chicken Run

La principale référence de Chicken Run est un sous-genre des films de guerre très populaire dans les années 1950 et 1960 : le « film de prisonniers de guerre de la Seconde Guerre mondiale ». Qui dit film de prisonniers dit film d’évasion car comme le déclare le capitaine Ramsey au commandant allemand dans La Grande Évasion : « C’est un devoir sacré pour tout officier de chercher à s’évader ». La vidéo qui suit te présente les nombreux emprunts de Chicken Run à La Grande Évasion, le plus célèbre des films de prisonniers de guerre.

Les références de Chicken Run (1)

Toutes les références de Chicken Run ne viennent pas des films de guerre. Certaines allusions sont plutôt réservées aux spectateurs britanniques. Une des tirades les plus amusantes de Rocky est ainsi tirée de L’or se barre, un film de casse très populaire en Angleterre. Et comme souvent chez Aardman (voir aussi Wallace et Gromit : Le Mystère du lapin-garou ou Shaun le mouton, le film), le film est parsemé de clins d’œil à des films cultes des années 1970 et 1980. Cette vidéo t’en dévoile quelques-uns.

Les références de Chicken Run (2)

Jeux vidéo
Chicken Run
Secrets de fabrication
Chicken Run
Notion
Le stop motion
Musique
Dans les oreilles d'Anne Émond
Rencontre
Peter Lord
Quiz
Chicken Run
Watchlist

L'écoféminisme

Dans Woman at war comme dans Nausicaä de la vallée du vent, les héroïnes sont indépendantes et sont des activistes écologistes chacune à leur manière.

Halla, dans Woman at war, conjugue quête personnelle et écologique. Elle souhaite devenir mère, seule, et préserver les Hautes Terres d’Islande, son pays, de l’industrie locale d’aluminium. 

Nausicaä, quant à elle, est une guerrière de l’environnement qui souhaite vivre en harmonie avec la nature qu’elle sait plus puissante que les armées.

Ces deux héroïnes s’inscrivent dans un mouvement militant : l’écoféminisme, alliant le combat féministe et écologique, pour abolir toutes formes d’oppression et d’exploitation sur la planète et sur les femmes. 

Pour commencer, petit tour d’horizon de ce courant de pensée :

L'écoféminisme, c'est quoi ? - 20 minutes

L'écoféminisme, c'est quoi ? - Camille & Justine

La première figure du mouvement, c’est Françoise d’Eaubonne, qui est à l’origine du terme “écoféminisme” en 1972. Elle fonde le mouvement “Écologie-féminisme” en 1978 en France. 

Françoise d'Eaubonne, à l'origine de l'écoféminisme - France culture

Une des grandes figures populaires actuelles de l’écologie est une jeune femme. Greta Thunberg est une militante écologiste suédoise engagée depuis son plus jeune âge sur l’urgence climatique. 

Le message de Greta Thunberg à Emmanuel Macron - BRUT

Princesse Mononoké (l’héroïne d’un autre film d’Hayao Miyazaki, le réalisateur de Nausicäa de la vallée du vent) est une jeune guerrière qui souhaite préserver les montagnes et la forêt en y chassant tous les humains. Son combat écologique est similaire à celui de Nausicaä. Toutes deux sont des héroïnes combatives et ferventes défenseuses de la nature face à l’invasion humaine.

Ces personnages féminins ont beaucoup inspiré l’imaginaire de certains artistes. Des rappeurs – comme Nekfeu – se comparent à ces héroïnes qui cassent les codes des princesses. Comme Princesse Mononoké, Nekfeu se dit “élevé parmi les loups” dans son morceau Doux, en collaboration avec A2H.

A2H / Nekfeu - Doux

Le mouvement “écoféministe” est aujourd’hui particulièrement important en Amérique Latine. Dans les communautés autochtones, les violences perpétrées sur les femmes et celles infligées à l’environnement représentent un seul et même combat.

Des réalisatrices françaises ont consacré un film documentaire à ces combattantes sud-américaines dans Ni les femmes, ni la terre !

"Ni les femmes ni la terre" - Bande-Annonce

Et toi, qu’est-ce que ce mouvement t’inspire ?

Pixivore te propose le défi “dessine ton manga”… 👇👇

Défi
Dessine ton manga
Film
Nausicaä de la vallée du vent
Film
Jeune Juliette
Musique
Dans les oreilles d'Anne Émond
Rencontre
Les années collège d'Anne Émond
Film
Hors jeu
Watchlist

Les 5 teen-movie d'Anne Émond

Un teen movie, c’est un film qui, comme son nom l’indique*, traite de l’adolescence et dont les personnages sont des adolescent.e.s.
*en anglais, teen = adolescence et movie = film 

Pixivore est allé demander à Anne Émond, la réalisatrice de Jeune Juliette (un film qu’on peut donc classer dans les teen movies), quels étaient ses 5 teen movies favoris. 

Film
Swagger
Film
Jeune Juliette
Musique
Dans les oreilles d'Anne Émond
Musique
Dans le walkman (et sur la platine) de Camille
Rencontre
Les années collège d'Anne Émond
Film
Hors jeu
Watchlist

Made in Québec par Anne Émond

Anne Émond, la réalisatrice de Jeune Juliette, est originaire du Québec, une province du Canada située ici même 👇

L’occasion de lui demander de nous conseiller des films, des musiques, des livres… made in Quebec !

Musique
Dans les oreilles d'Anne Émond
Watchlist
Les 5 teen movies d'Anne Émond
Focus
Henry Fonda, c’est l’Amérique
Secrets de fabrication
Les bons conseils de Sidney
Watchlist
Louves et loups au Japon
Film
Jeune Juliette
Watchlist

Travestissements

A Kaboul, sous le règne des talibans, une fille d’une dizaine d’années doit se faire passer pour un garçon pour subvenir aux besoins de sa famille qui est privée d’hommes. Avant d’être le sujet de Parvana, une enfance en Afghanistan, c’était déjà celui d’Osama (2003), le premier film afghan à être tourné dans le pays après la chute des Talibans en 2001. Comme dans Parvana, les légendes anciennes aident à supporter la dureté du quotidien.

Extrait : Osama

Au cinéma, quand les hommes se travestissent en femmes par nécessité (pour se cacher ou pour trouver un travail), c’est le plus souvent dans des comédies, comme Certains l’aiment chaud (1959), Tootsie (1982) ou Madame Doubtfire (1993). Quand une femme se fait passer pour un homme, c’est souvent moins marrant. Parvana et la petite fille d’Osama se travestissent pour survivre, comme Gouwa dans Le Roi des masques. Dans ce film chinois de 1996, la jeune héroïne devient l’apprentie d’un vieil artiste des rues en cachant, dans un premier temps, son identité.

Extrait : Le Roi des masques

Restons en Chine avec la plus célèbre travestie du cinéma d’animation : Mulan. La jeune femme ne se déguise pas pour échapper à la misère mais pour remplacer son père au combat. Un des passages obligés du travestissement est le moment où l’héroïne coupe ses cheveux. Avec ce montage, tu peux comparer les coups de ciseaux de Mulan à ceux de Parvana.

Extraits : Mulan + Parvana, une enfance en Afghanistan

Pour finir, un peu de légèreté ! Une fille en garçon, ce n’est heureusement pas toujours dans une histoire triste. La preuve avec She’s the Man / L’homme c’est elle (2006), une comédie librement adaptée de la pièce La Nuit des rois de William Shakespeare.

Extrait : She's the man

Focus
Afghanimation
Reportage photo
Supportrices de foot en Iran
A ton avis
Stéréotypes de genre et inégalités
Quiz
Parvana, une enfance en Afghanistan
Watchlist
Animation en ligne
Musique
Justina, rappeuse en Iran
Watchlist

9 X 12 hommes en colère

12 hommes en colère, le film de Sidney Lumet, est la version de référence d’une histoire qui a été très souvent adaptée. Tout part d’un scénario écrit en 1954 par Reginald Rose pour un téléfilm réalisé en direct (c’est-à-dire qu’il était joué en même temps qu’il était diffusé). Rose s’était inspiré de son expérience de juré lors d’un procès pour meurtre. Le film de 1957 est donc déjà un remake.

Entre le téléfilm et le film, Reginald Rose écrit une adaptation pour le théâtre. De nos jours, sa pièce continue d’être jouée sur les scènes du monde entier.

Il y a maintenant sept autres versions filmées de 12 hommes en colère, venant d’Allemagne, de Norvège, d’Inde ou de Chine (de Russie) : cinq téléfilms et deux longs métrages de cinéma.

Dans le téléfilm américain de 1997, le jury ne représente pas seulement la diversité sociale mais aussi ethnique : il est composé d’afro-américians, d’italo-américains et d’un latino.

Bande-annonce : 12

Toutes ces versions, cela fait beaucoup d’hommes en colère. Mais où sont les femmes ? Pour l’instant, elles sont au théâtre. En 1983, le dramaturge Sherman L. Segel a conçu une version 100% féminine de la pièce de Reginald Rose, appelée logiquement 12 Angry Women (« 12 femmes en colère »).

Comme tout bon classique, 12 hommes en colère a été aussi cité par de nombreux films et séries, parfois juste pour un clin d’œil (Bob l’Éponge parle d’un film appelé 12 Méduses en colère !) ou pour en reprendre l’histoire. Dans l’épisode « Onze jurés en colère » des Experts (2004), l’équipe de Las Vegas enquête sur la mort d’un juré qui faisait durer une délibération. Et, inévitablement, le film a été parodié par Les Simpson, dans un épisode de la cinquième saison en 1994.

Extrait : Les Simpson

Film
Enfance clandestine
Film
12 hommes en colère
Focus
De l'humain au loup
Focus
Henry Fonda, c’est l’Amérique
Secrets de fabrication
Les bons conseils de Sidney
Watchlist
Louves et loups au Japon
Watchlist

Sidney Lumet

12 hommes en colère est le premier film de Sidney Lumet. Coup d’essai et coup de maître ! Le film est un succès. Lumet ne s’arrêtera plus de tourner  : 44 longs métrages en 50 ans de carrière, de 1957 à 2007. Il commence sa carrière avec la star de l’époque Henry Fonda, la star de l’époque et la termine quasiment avec la vedette des Fast and Furious. Dans son avant dernier film, Jugez-moi coupable (2006), Vin Diesel (qui avait encore des cheveux) joue un mafieux qui assure sa propre défense. C’est la dernière fois où Lumet, spécialiste du film judiciaire, emmène sa caméra dans un tribunal.

En plus de Point limite dont tu trouveras plus d’infos dans le focus sur Henry Fonda, Pixivore te recommande cinq autres films du grand Sidney. 

Lumet a gardé l’habitude, après son premier film, d’enfermer ses personnages. Dans La Colline des hommes perdus (1965), c’est dans une prison militaire à ciel ouvert que sont confinés les personnages. Une puissante dénonciation de l’autoritarisme et le premier des cinq films de Lumet avec Sean Connery qui voulait montrer à l’époque qu’il pouvait jouer autre chose que James Bond.

Bande-annonce : La Colline des hommes perdus

Lumet a souvent fait briller ses interprètes : c’est le cas pour Al Pacino à qui il offre deux rôles en or dans les années 1970. Dans Serpico (1973), Pacino joue un policier intègre qui dénonce la corruption de ses collègues. Dans Un après-midi de chien (1975), il est un étonnant braqueur qui prend en otage le personnel d’une banque. Un huis clos aussi étouffant que celui de 12 hommes en colère, où le spectateur transpire autant que les personnages ! Ces deux films sont inspirés d’une histoire vraie et se passent à New York, la ville adorée par Sidney Lumet. Ils font aussi partie des influences revendiquées par Todd Phillips pour son Joker avec Joaquin Phoenix.

Bande-annonce : Serpico

Extrait : Un après-midi de chien

Entre ses deux collaborations avec Pacino, Lumet fait une infidélité à New York pour tourner en Europe Le Crime de l’Orient Express (1974), la première adaptation du célèbre roman d’Agatha Christie. Cette enquête du détective Hercule Poirot démontre une fois de plus que Lumet sait y faire quand il s’agit de mettre en scène un groupe de personnages énervés dans un lieu clos (ici un train immobilisé par la neige). Tu verras dans l’extrait du film qu’on retrouve un nombre qui lui a porté chance à ses débuts.

Extrait : Le crime de l'Orient Express

Le très émouvant À bout de course (1988) te fera sûrement penser à Enfance clandestine de Benjamin Avila. Comme Juan, le héros, Danny, est l’enfant d’activistes d’extrême-gauche qui vivent dans la clandestinité. Que doit-il suivre ? Ses parents constamment en cavale ou sa vocation de pianiste et son premier grand amour ? Dans le rôle de Danny : River Phoenix, le frère de Joaquin disparu à l’âge de 23 ans. Dans cet extrait, tu  verras une fois de plus tout le génie de Lumet pour filmer l’enfermement (décor étroit de la chambre, actions du passé qui empêchent d’avoir une vie normale) tout en suggérant les aspirations de Danny (exercice sur le clavier, peinture d’oiseaux prenant leur envol derrière lui).

Extrait : À bout de course

Film
Enfance clandestine
Film
12 hommes en colère
Focus
De l'humain au loup
Focus
Henry Fonda, c’est l’Amérique
Secrets de fabrication
Les bons conseils de Sidney
Watchlist
Louves et loups au Japon
Watchlist

Ciné 80's

Si tu veux, comme Camille, faire un petit tour dans les années 80, tu peux écouter les chansons de notre Playlist ou le dernier album de Soprano. Une autre option : regarder quelques films cultes en rapport avec Camille redouble. Sur les adolescentes françaises de l’époque, le titre incontournable, le « film d’une génération », c’est La Boum (1980).

Bande annonce de La Boum

Si Vic (Sophie Marceau) et Camille ont toutes deux des profs barbus, l’enseignant de français joué par Mathieu Amalric rappelle plutôt les caricatures de comédies potaches comme Les Sous-doués (1980) ou P.R.O.F.S. (1985). La réaction des copines de Camille à ses remarques misogynes correspond plus aux mentalités de 2012 qu’à celle de 1985 : on tolère beaucoup moins de nos jours – et c’est une bonne chose ! – les propos sexistes.

Si Camille et sa bande avaient décidé d’aller au cinéma, quels films à l’affiche au début de l’année 1985 ? Pour frissonner en s’amusant, elles auraient eu le choix entre Gizmo et Gozer : Gremlins et SOS Fantômes étaient tous deux sortis en décembre 1984. Pour voir un film plus proche de leur quotidien, elles pouvaient prendre une place pour L’Effrontée avec Charlotte Gainsbourg.

Bande annonce de Gremlins

Bande annonce de SOS Fantôme

Bande annonce de L'Effrontée

Camille redouble montre deux chambres d’ados : celle de l’héroïne (voir la Playlist) et celle du garçon qu’elle drague. Chez ce fan du PSG (13ème du championnat en 1985), l’atmosphère est nettement plus virile. Sur ses murs : des motos, du hard rock et des posters des deux gros bras du cinéma d’action US, Arnold Schwarzenegger (dans le premier Terminator, 1984) et Sylvester Stallone (Rambo 2 : La Mission, 1985).

Bande annonce de Terminator

Bande annonce de Rambo 2

Clip
Dystoclips
Focus
Camille, Jim et le cosmos
Focus
Les vrais décors du cinéma de SF
Notion
La dystopie
Défi
Imagine ta dystopie
Quiz
Bienvenue à Gattaca
Watchlist

L'Iran interdit

Comment faire pour filmer ce que les autorités iraniennes interdisent de montrer ?

Pour réaliser Hors jeu, Jafar Panahi a présenté à la commission qui autorise les tournages un scénario qui parlait de football… mais pas de supportrices ! Depuis son arrestation en 2010, il doit carrément tourner ses films clandestinement et n’a pas le droit de quitter le pays…

Si tu veux en savoir un peu plus, voici un petit reportage de TV5 Monde réalisé en 2016.

Jafar Panahi : un réalisateur qui résiste - TV5 Monde

C’est aussi en secret que Bahman Ghobadi a tourné Les Chats persans (2016), qui suit deux musiciens de rock (musique aussi mal vue par le gouvernement que le rap) voulant quitter leur pays.

Bande annonce >> Les chats persans de Bahman Ghobadi

Pour ne pas risquer d’être arrêté.e.s par la police, des cinéastes ont trouvé une autre solution : faire un film qui se passe en Iran, avec des acteurs iraniens… mais en le tournant dans un autre pays. C’est le cas du premier long métrage d’Ana Lily Armipour : A Girl Walks Alone at Night (2014), vendu comme « le premier western vampirique iranien ». Si l’histoire se déroule dans une ville-fantôme iranienne (Bad City), le film a été entièrement filmé en Californie. 

A Girl Walks Home Alone at Night - Demoiselles d'Horreur

Under the Shadow (2016), tourné en Jordanie, est un autre film de genre qui n’aurait jamais pu se faire en Iran. On y suit, à l’époque de la guerre Iran-Irak, une femme et sa petite fille assaillies par un esprit malfaisant dans leur appartement de Téhéran. Un des films d’épouvante les plus flippants de ces dernières années, à voir sur Netflix.

Sortie du film "Under the shadow" - africanews

Ce qu’on ne peut pas montrer dans les films iraniens 

Propos du réalisateur Adbolrez Kahani tirés de son entretien publié sur France 24

La représentation des femmes. Il y a beaucoup de choses qu’on ne peut pas montrer dans les films en Iran. Chaque femme doit être couverte de manière islamique tout le temps et cela donne lieu à des situations ridicules. Dans les films iraniens, les femmes portent constamment le hijab, même quand elles sont seules ou en famille, alors que la charia et la loi iranienne prévoient qu’elles ne doivent le porter que devant des étrangers.

Le contact physique. Nous ne pouvons pas montrer un homme et une femme dans le même lit, même complètement couverts et à un mètre de distance. Dans n’importe quelle situation, une actrice et un acteur ne peuvent pas se toucher. Imaginez que l’un d’entre eux est malade. Nous ne pouvons pas montrer qu’ils vont se toucher, un geste tellement simple et naturel. Dans les films iraniens, quand un personnage est malade ou blessé, l’autre peut seulement crier ou pleurer. Nous ne pouvons pas montrer de boisson alcoolisée ou de drogue dans les films. J’ai tourné un film en France, On a le temps, dans lequel certaines scènes montrent des personnes qui ne sont pas iraniennes en train de boire, de danser, et donc de se toucher. On m’a demandé de toutes les couper. Si je le faisais, je perdais vingt minutes du film, qui devenait alors un court-métrage. Je ne l’ai pas fait, et je n’ai donc pas eu l’autorisation de le diffuser.

Film
Hors jeu
Secrets de fabrication
Hors jeu
Zoom sur
Jafar Panahi du côté des femmes
Musique
Justina, rappeuse en Iran
Défi
Mission espionnage !
Notion
Le plan séquence
MENU
Rechercher ↓