Notion

Le plan séquence

Au cinéma, on parle de “plan séquence” lorsqu’une scène est filmée en une seule prise. Pas besoin de montage donc !

Pour mieux te rendre compte, voici une vidéo du réalisateur Michel Gondry qui présente les coulisses d’un plan séquence. 

La leçon de plan-séquence de Michel Gondry et de son équipe

Un plan-séquence peut durer de plusieurs dizaines de secondes à plusieurs minutes voir à plus d’une heure. Certains films, mais ils sont rares, sont en effet filmés en un seul plan-séquence ! Parmi les plus récents et les plus connus, deux thrillers ont été filmés en temps réels : Victoria, dont la durée est de 2h14, et Utoya, 22 juillet, qui dure quant à lui 1h33 (âmes sensibles, s’abstenir de regarder ces deux films).

victoria affiche
utoya 22 juillet aff

Tu t’en doutes, réaliser un long plan-séquence demande donc beaucoup de temps de préparation en amont.

Mais au fait, pourquoi réaliser un plan-séquence ? Quel est intérêt cinématographique de cette technique ?

Voici une vidéo de la série Contrechamp qui t’en dira plus.

Pourquoi faire un plan-séquence ? - par Contrechamp

Aussi, tu connais sûrement le principe des lip dub. Ce sont justement des clips tournés en un plan-séquence dans lesquels des groupes de personnes s’amusent à faire du play back sur une chanson. Il y a quelques années, il y a eu un petit phénomène de mode où les gens se sont mis à réaliser des lip dup entre collègues sur leur lieu de travail (histoire de passer un moment sympa et de créer une bonne ambiance au boulot !). Par exemple : ce lip dub très connu de l’Université du Québec de Montréal sur la chanson I Gotta Feeling des Black Eyed Peas, qui a fait plus de 11 millions de vue sur youtube !

LIPDUB - I Gotta Feeling (Comm-UQAM 2009)

Défi
Fais ton lip dub
Métiers
Machiniste
Focus
Clip et cinéma
Focus
Jeux de regards
Watchlist
Ciné-danse
Notion
La caméra portée